Que faire au Venezuela: 10 meilleures choses

Pour ceux qui se pose que faire au Venezuela dans ce suit la réponse. De vastes plages, des forêts tropicales luxuriantes, des cascades rugissantes, des savanes herbeuses et de grandes grottes calcaires ne sont que quelques-uns des sites naturels magnifiques du Venezuela. Le Venezuela accueille tous les types de voyageurs. Elle accueille des amoureux de la nature et des explorateurs. Ceux qui veulent se détendre pendant leurs vacances sur les plages à couper le souffle et tout le monde entre les deux.

Le Venezuela invite les touristes à visiter leur territoire toute l’année en fonction de ce qu’ils aimeraient faire. La saison des pluies s’étend de mai à octobre et la saison sèche de novembre à avril. Parmi les sites et attractions à ne pas manquer, citons Angel Falls, le parc national de Canaima et le musée d’art moderne Jesus Soto.

Voici les 10 meilleurs idées pour savoir que faire au Venezuela

1. Parc national de Morrocoy

Parc-national-de-Morrocoy


Le parc national de Morrocoy possède plus de 32 000 acres d’îles protégées et de réserves marines remplies de plages insulaires, de mangroves et de cayes comme Cayo Sombrero. Les plages de sable blanc sont spectaculaires et parfaites pour que les visiteurs viennent se détendre tout en profitant des activités nautiques; les récifs coralliens aux eaux claires abritent des tortues de mer, des poissons et des dauphins, dont beaucoup sont visibles lors d’un voyage de plongée sous-marine. Les visiteurs peuvent également explorer les zones humides et voir la riche avifaune de la région, y compris les flamants roses, qui sont un site amusant à voir pour toute la famille. Les autres animaux que les gens peuvent rencontrer comprennent les fourmiliers, les opossums, les paresseux, les singes hurleurs et diverses espèces de cerfs.

2. Angel Falls

Avec une hauteur de 3212 pieds et un plongeon de 2648 pieds, Angel Falls au Venezuela est la plus haute cascade ininterrompue du monde. La cascade se trouve dans le site du patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national de Canaima, et elle tombe sur la montagne Auyan Tepui, souvent visitée. Les visiteurs pourront profiter de la paix et de la beauté sereines offertes par la cascade qui coule lors de leur visite. Un guide touristique pourra donner aux visiteurs de nombreuses informations intéressantes sur la cascade et l’aviateur américain, Jimmie Angel, dont la chute a été nommée. Pendant leur séjour, les visiteurs pourront faire de la randonnée, du kayak et explorer la flore et la faune qui les entourent.

3. Parc zoologique et botanique de Bararida

Ouvert en 1967, le parc zoologique et botanique de Bararida est l’une des attractions les plus familiales du Venezuela. Le parc, le zoo et le jardin botanique combinés permettent aux visiteurs de découvrir la faune et la flore les plus merveilleuses du pays. Il y a plus de 8222 animaux au zoo avec lesquels les visiteurs peuvent se rapprocher, avec près de 65% d’entre eux sur la liste presque disparue. Le parc abrite une vaste collection d’arbres indigènes, tandis que le jardin botanique compte plus de 150 espèces différentes de plantes locales et importées que les visiteurs peuvent voir.

4. Parc national de Canaima

Il Abrite la plus haute cascade ininterrompue du monde, Angel Falls. Le parc national de Canaima se compose de trois millions d’hectares de savanes herbeuses, de forêts tropicales, de montagnes au sommet plat et de tepuis. Le site du patrimoine mondial de l’UNESCO est le sixième plus grand parc national du monde. Il offre des paysages spectaculaires à explorer. Certes les visiteurs peuvent participer à des tonnes d’activités dans le parc national de Canaima, notamment la descente en rappel, le camping, la randonnée et l’exploration des nombreuses grottes. Pendant leur séjour, les visiteurs découvriront également une flore et une faune passionnantes telles que le saki à face blanche, les jaguars, les colibris, les perroquets sombres et les loutres et fourmiliers géants.

5. Casa Natal et Museo Bolivar

Museo Bolivar


Simon Bolivar est un héros militaire et politique.  Il a joué un rôle important dans l’établissement du Venezuela en tant qu’État souverain. Casa Natal & Museo Bolivar est la maison du XVIIe siècle, aujourd’hui une attraction touristique importante, où le chef est né. En plus d’être le lieu de sa naissance, la maison est également l’une des très rares de l’époque coloniale qui existe encore aujourd’hui. Les visiteurs pourront voir la pièce principale où est né Bolivar, la cour dans laquelle il a été baptisé, ainsi que les meubles et objets d’époque qui lui appartenaient. D’autres expositions comprennent des souvenirs de son enfance, des archives personnelles et des peintures de Tito Salas représentant des batailles héroïques et des scènes de la vie de Simon Bolivar.

6. Musée des enfants de Caracas

Le musée des enfants de Caracas enseigne aux enfants la technologie, la science, les arts et la culture dans un environnement interactif amusant et convivial. Il a été créé en 1982 par Alicia Pietri de Caldera, l’ancienne Première Dame du Venezuela, et il est devenu l’une des meilleures attractions pour les jeunes visiteurs. Les expositions et les ressources qui y sont proposées permettent aux enfants de mieux comprendre certains sujets d’apprentissage, notamment la nourriture, le corps humain, les plans d’eau, la Terre et l’espace. Les programmes et activités leur enseignent Noël et la culture et les traditions locales au Venezuela d’une manière divertissante et passionnante.

7. Parc national de la Cueva del Guacharo

Le parc national de Cueva del Guacharo se trouve à Monagas, au Venezuela et est l’une des plus grandes attractions naturelles du pays. L’attraction principale du parc est une grande grotte calcaire de plus de 10 kilomètres de long et qui contient de nombreuses grandes chambres. Les visiteurs peuvent explorer la caverne et voir les formations rocheuses spectaculaires à l’intérieur. Ils pourront également voir l’oiseau Guacharo, ou les oiseaux pétrolifères, qui sont connus pour créer le guano, qui fournit les nutriments de base pour l’écosystème de la grotte. Le musée Humboldt situé à proximité permettra aux visiteurs de voir diverses expositions sur le parc national, la grotte et sur Alexander von Humboldt, le géographe et explorateur prussien qui a visité la grotte en 1799 et a réalisé que les oiseaux pétrolifères étaient une espèce inconnue à l’époque.

8. Parc national El Avila

Créé en 1958, le parc national d’El Avila abrite une partie de la chaîne de montagnes de la Cordillère centrale de la Costa. Alors que la plupart des visiteurs viennent grimper, faire de la randonnée et explorer le Pico Naiguata, le point le plus élevé du parc à 9072 pieds au-dessus du niveau de la mer, il y a encore beaucoup d’autres choses à voir et à faire. Les visiteurs peuvent admirer des vues imprenables tout en profitant du plus long trajet en téléphérique du monde ou participer à des activités telles que le vélo, la course à pied, le camping, l’escalade et la tyrolienne à travers le parc national. La flore et la faune y varient considérablement et la région abrite plus de 120 mammifères, 100 espèces de papillons et plus de 500 espèces d’oiseaux, dont neuf sont endémiques du Venezuela.

9. Parc national Henri Pittier

Le parc se situe dans le nord du Venezuela. Il est le parc national le plus ancien parc national du pays. Il se compose de forêts tropicales, de forêts de nuages, de forêts d’arbustes, de mangroves et de rivières sur ses 107800 hectares. Nommé d’après le géographe et botaniste suisse. Cet homme qui a consacré des années à l’étude de la flore et de la faune du parc. Egalement le parc possède une zone côtière avec des baies et des plages. Le parc est identifié comme une zone importante pour les oiseaux et regorge d’une flore et d’une faune diversifiées que les visiteurs peuvent explorer. Bien qu’il existe au moins 582 espèces d’oiseaux, il existe également 140 espèces de mammifères, notamment des paresseux, des singes hurleurs, des rats d’eau, des pumas et des loutres géantes.

10. Que faire au Venezuela: Visitez le musée d’art moderne Jésus Soto

venezuela que faire

Le musée est créé en 1973. Il a été nommé d’après l’artiste cinétique, sculpteur et peintre vénézuélien Jesus Soto. En plus d’exposer de nombreuses œuvres de Soto, le musée présente également des œuvres d’art que Soto avait collectionnées au fil des ans, ainsi que des ajouts plus récents de divers artistes du monde entier. Une grande partie du travail est abstraite. Alors les visiteurs passeront un bon moment à explorer les expositions uniques et à démêler le processus de réflexion qui les sous-tend. Dans les jardins environnants, les visiteurs verront de nombreuses structures artistiques intégrées au paysage, y compris les pénétrables du Maestro Soto qui stimulent plusieurs sens en même temps.

Voir aussi:

 

(76)